&Rabelais

Envoyé à La Devinière pour suivre un atelier d’écriture, je me suis retrouvé obligé d’écrire. Le site, sa configuration particulière, sa situation et ses bruits alentours (que l’on pourrait définir comme la situation sonore du lieu) se sont imposés à moi. Ce petit texte qui en a résulté vient augmenter mon projet d’AUTO-GÉO-GRAPHIE-S.

Le fond sonore est indiqué en italique : ce qui est calé à gauche est ce que j’entends sur ma gauche ; ce qui est écrit au milieu est ce que j’entends derrière moi ; ce qui est calé à droite est que j’entends sur ma droite… Tout cela est bien entendu relatif à ma position (qui varie) dans le site… Lire la suite

Publicités

TOUS LES VOYAGES SONT 20 (ITINERAIRE BIS)

Tous les voyages sont 20 LE GRAND PRESSIGNY……….

sont pensées & souvenirs ……….PAULMY……….

(forcément je me perds) ……….LIGUEIL……….

saveurs & chaleurs ……….BOURNAN……….

De bourg en bourg ……….SEPMES……….

je prends l’itinéraire bis ……….SAINTE-MAURE-DE-TOURAINE……….

du Grand Pressigny ……….NOYANT-DE-TOURAINE……….

à Langeais, ……….SAINT-ÉPAIN……….

Je prends aussi les panneaux en photo ……….NEUIL……….

ces marqueurs, orien(ta)teurs ……….VILLAINES-LES-ROCHERS……….

ces noms qui sont des promesses ……….CHEILLÉ……….

de paysages & de découvertes ……….AZAY-LE-RIDEAU……….

J’ai fait l’aller puis j’ai fait le retour ……….LIGNIÈRE-DE-TOURAINE……….

Mais Souvent les voyages sont vains ……….LANGEAIS.

Souvenirs (fragmentaires) de l’Est Tourangeau

Il y a les lieux de l’enfance, de l’adolescence, ces lieux où l’on s’est ennuyé avec ses parents et ses frères et sœurs, mais pas mieux à faire, donc… ; et finalement, avec du recul, on aimerait retrouver tout cela : la grande maison au milieu des champs, jouer au foot tout seul ou avec quelques cousins, ne pas aller à la piscine avec les autres, remonter le temps du football dans les vieux magazines et pratiquer des essais photographiques non facturés (que d’économies faites grâce à des photos prises floues à dessein)… Tout ça, le Lochois, quoi.

Lire la suite

Dans l’enchevêtrement des directions

Il y a

ces accroches qui nous emmènent

vers

ailleurs,

vers

des lieux voisins,

vers

des villes voisines ;

ou bien

l’imagination voyageuse

<digression> mettre une image sur ces noms une image fausse bien entendu puisqu’on n’en connaît rien du lieu une image pré-jugée faite de ce que l’on sait de la région bien sûr Nohant ou Neuvy-St-Sépulcre se nourrissent d’un éventuel voyage ou d’une culture personnelle George Sand … Jérusalem … etc … mais Dun-le-Palestel hein on en imagine quoi ? </digression>

Il y a

au milieu

de la campagne,

au milieu

de nulle part

(nulle part pour moi du moins),

dans

le trou du cul du monde,

ces indicateurs de directions

qui nous y raccrochent,

justement,

au monde.

(Ce texte est paru, dans le cadre des vases communicants, chez RV Jeanney.)