Autre temps

530070_10200939007097055_1239009098_n

fini, les livres-papillons

il pleuvait des grenouilles

il filait des serpents

mille langues nous séparaient

même ATLAS avait abandonné

le monde

482239_10200939019497365_1905065157_n

Publicités

Divagation autour de poèmes de Mahmoud DARWICH

La Terre est une bande étroite

Où se jouent des jeux de guerre

Où les gens tombent un à un

Où l’amour est interrompu

Où la paix est une vallée aride

Où les villages sont rasés

Où les militaires sont rêveurs

Où le ciel et ses attributs : nuages, étoiles oiseaux

Répondent à l’exil.

La Terre est étroite

Elle se meut comme elle peut entre deux idéologies

Entre les quatre murs d’une chambre de prison

Le siège assiège

Restent les martyrs.

Ce que j’en dis

Ce que j’en dis

Du chemin

Ce qu’il en reste

Après coup

Ne regarde que moi.

Ce dont je me rappelle

Quelques formes

Souvent récurrentes

Et des couleurs.

Paris, loin derrière,

Il ne reste qu’une province

Au cœur de la France,

Une étendue céréalière,

Quelques bovins

Et un sandwich aplati

Par le voyage.