Venise rehaussée

Tu vois, de retour d’Italie, j’ai récupéré les photos un peu nulles pour les rebidouiller, les rehausser. Pour ce voyage, j’avais pris 2 appareils (c’était encore du temps de l’argentique). L’un, contrefaçon russe que j’aimais bien, réglable à la main et dans lequel j’avais glissé une pellicule noir & blanc  ; l’autre complétement automatique, 16/9è avec une péloche couleur. Du feutre pinceau par dessus, et voilà pour Venise.

Publicités