De villes, de bourgs & d’autres lieux (1) : CABOURG

.

Nous nous étions garés dans une grosse rue perpendiculaire à la plage, le genre de rue qui pourrait/devait s’appeler ‘rue de la mer’. Le temps était gris-vent-froid-pleuvinerie ; nous avions sorti nos k-way pour braver les éléments et s’approcher de l’intervalle-marée, des mini rouleaux de mousse blanche. Nous avions remarqué, dessiné (fort bien d’ailleurs) sur le sable, un cavalier à chapeau. « Prends-le en photo », me dit-elle. (Mais a posteriori de quelques jours et centaines de kilomètres je vis que j’avais raté le cadrage.) Puis nous continuâmes sur l’estran, bifurquant pour atteindre les toilettes puantes.

.

La suite par ici :

About these ads

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s