Journal des lectures : Dora Bruder (P. Modiano)

Voilà, j’ai fini de l’écouter, mon livre.

Le dernier livre audio que j’avais écouté était La Physiologie du rentier, de Balzac, durant la surveillance de l’expo Balzac-Daumier ;

en boucle, l’écoute.

Cette fois-ci, j’ai voulu profiter de mes migrations pendulaires domicile-travail et retour.

20 minutes le matin,

20 minutes le soir,

en voiture.

Donc, à la bibliothèque du bourg, j’ai pris sur le petit rayon des livres audios Dora Bruder de Modiano (pas grand choix dans ce rayon, mais ça faisait un moment que je lorgnait sur ce poche, chez mes parents). Je l’ai mis dans la clef à MP3 et hop dans la voiture.

Ca m’a tenu 3 jours, j’aurais pensé plus.

L’histoire, c’est la seconde guerre mondiale, la déportation vu quelques 20 ans après, au travers d’une enquête sur l’itinéraire de la jeune Dora Bruder. Je ne sais pas si c’est bien écrit, Modiano, mais c’est plutôt bien lu. Ca passe à l’oral.

Balzac par contre, pour que ça passe à l’oral,  il faut bouger quelques virgules par-ci-par-là.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s