« Joie de vivre en Bouchardais »

Ouais, le Bouchardais, j’étais un peu, beaucoup surtout, obligé d’y aller. Ouais ; donc j’y suis allé. Le Bouchardais ce sont les alentours de l’Ile-Bouchard : tu vois le bourg, 2 ponts sur la Vienne qui mènent sur l’île où la mairie, où la salle municipale, où la place du marché (le mardi : « hé Loran, faut enlever ta voiture » (une AX spot vert polynésien qui ne peut plus faire d’excès de vitesse et qui peine dans les montées de Touraine, c’est dire !!!) pour laisser la place aux 4 ou 5 marchands. Ouais, j’aurais pu la laisser, ça n’aurait gêné personne en fait. Bon l’Île Bouchard pour vous dire, y’a bien le  club très fréquenté « Joie de vivre en bouchardais » (ça va guincher autour d’une belote, cet aprèm’) mais c’est pas super beau, quelques maisons,

le prieuré Saint-Léonard, le petit château (et encore) sur les hauteurs :

Par contre les environs, c’est plus que gentil, y’a des vignes (Chinon oblige), des vallons, des bois.

Je me pose à Crissay-sur-Manse pour admirer dessiner (c’est peut-être pas la plus belle vue, mais c’en est une commode) :

Et sur le retour un grain tombe dru mêlant les éléments, l’eau et le feu (le grain qui tombe dru et le grand soleil) ; et le mélange des éléments ça donne un arc en ciel, parfois.

Publicités

Une réflexion sur “« Joie de vivre en Bouchardais »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s