Saché (style au feutre)

Tu vois je rouvre le carnet. Cela fait un moment que je me contente de replonger dans de vieux dessins, et là je veux me dérouiller.

Tu le vois ce premier dessin, si on peut appeler ça comme ça ; tu vois, ce premier essai plus que laborieux confirme que je ne suis pas un dessinateur. Et que Saché est bien « un débris de château » tant pour Balzac que pour le feutreur novice. Débris qui partent dans tous les sens, définitivement.

Tu vois pour le 2è dessin, j’ai décidé de prendre un détail, la porte à bossage de la façade. C’est moins pire non ? De toute façon je ne dessine pas pour faire beau mais pour voir.

Tu vois pour ce 3è dessin, j’ai voulu insister, re-tenter une vue d’ensemble mais par la façade la plus simple. J’en conviens, c’est pas encore tout à fait ça, mais comme elle aime bien les arbres, ça me rassure. Pourtant j’hésite, le toit n’est pas terrible. « tu crois que je le mets en ligne celui-ci ? » « Si si, vas-y », qu’elle répond. Alors…


Publicités