Scènes de la vie du bourg

Ouverture (en fanfare)

Lun. 13 juillet

Veille de 14 juillet. Veille de la Diane (traversée de la ville par la fanfare pour réveiller les administrés) qui démarre dans l’impasse, vers 6h45 – 7h. Oh ! on travaille nous ! Pourquoi ne souffleraient-ils pas dans leurs trombones et autres pistons à coulisse vers 8h plutôt, ce serait mieux. « Non, l’heure, c’est l’heure. » Rhôô !!!

——————

Mar. 14 juillet

En effet, 6h11 au radio-réveil le lendemain : un trompette dans l’impasse : re-rhôôôô !!! 6h35 on entend toute la fanfare qui s’éloigne sur des rythmes binaires : ahhhh !!!

——————

Scènes de la vie du bourg


Mar. 1er septembre

suis allé (en vélo et sous le soleil de 15h) à la mairie de Langeais arborant un t-shirt avec un lapin mangeant une carotte, très mignon & pas tendancieux du tout. La secrétaire, timide, souriait ; à cause du t-shirt ? Me suis rendu compte après coup du côté trivial de l’habit vêtu.

——————

Ven. 6 septembre

Effervescence au Supermarché ; ce sont les jours ouverture. L’ancien Champion un peu désuet a été remplacé par un Carrefour rutilant, tous les rayons ont été réorganisés ; nouveau matériel, plus de fonctionnalité pour mettre plus de produits. Au rayon bazar : je ne trouve pas de plateau en plastique ; une voix nasillarde dans un micro réglé trop fort accompagne mes choix, m’annonce qu’il va être 18h dans 10 minutes, qu’à 19h il y aura un grand tirage au sort.

Et dire que je dois revenir demain chercher de l’essence pour aller à La Devinière…

——————

Ven. 11 septembre

Ai tremblé un peu quand j’ai aperçu le chat dans la gouttière de la maison et me suis demandé comment le récupérer. Finalement à bout de bras sur une échelle trop lourde : sacré chat (qui ferait mieux de jouer au foot).

——————

Dim.  13 septembre

Après la trompette à 6H30 le 14 juillet, la tronçonneuse des services techniques à 7H30 l’autre jour, aujourd’hui le voisin fait vrombir son accélérateur à 8h15 alors que c’est le seul jour où je peux dormir (jusque 9h) durant les 3 premières semaines de septembre ! Merci le voisin.

——————

Ven.  2 octobre

Sur le parking du supermarché, une gitane lui dit : « vous nous aimez, vous ; vous êtes belle, vous êtes brune, vous devez être gitane ; et monsieur est un peu gitan aussi, il a la moustache; et il joue de la guitare, je le sais; et il est très apprécié à son travail ; allez madame, pour nous les gitans, prenez un panier ».

——————

Lun. 12 octobre

ai causé Friskies avec un papy à brouette au supermarché…

——————

Sam. 17 octobre

Hier matin, à la recherche du DVD de Neil Young accompagnant le programme TV ; le libraire : « non, j’ai pas ; c’est la collec’ avec les Rolling Stones ? » – « oui » – « vous l’avez vu celui des Rolling Stones ? » – « Non, mais c’était au début du groupe » – « Ah c’est peut-être intéressant. C’est toute ma jeunesse les Rolling Stones, c’est avec Brian Jones ou après? » – « ça je ne sais pas ! ».

——————

Dim. 18 octobre

En ballade emmitouflé le long du ruisseau R., arrêt au stade où rouges et noirs dominants contre bleus dominés : l’entraîneur des bleus à Jérémy qui venait de rater un contrôle : « je ne t’ai pas demandé de réfléchir, je t’ai demandé de jouer ». Bel adage footballistique.

——————

Mer. 9 décembre

A la boulangerie. Une petite mamie qui cause qui cause qui cause avec le boulanger, qui prend une galette, qui cause qui cause, encore. Je regarde les flans, je regarde les chaussons aux amandes, je regarde les bûches. Et elle qui cause qui cause « je l’ai quand même aidée et elle ne me regarde même plus » ; « il ne faut pas laisser ça traîner, il faut aller lui parler » conseille le monsieur boulanger. Allez allez au suivant s’il vous plaît !

——————

Mar. 22 décembre

à travers le parking de la place L. B., des de la soixantaine environ :

(lui) – vous avez de la chance d’être une femme

(elle) – et que vous soyez charmant…

Grrrr…

——————

Ven. 8 janvier

I’m M. Propre (plus pour l’activité que pour le physique…)

——————

ven. 30 janvier

La gare est vide, ambiance visuelle à dominante orange, des travaux font qu’il n’y pas de train avant midi. J’entre dans ce calme ferroviaire, je me colle au guichet, une trentaine de secondes et un homme-sncf en t-shirt logué bleu foncé arrive.

Je demande les horaires de train pour Paris

Je dois aller visiter la maison Balzac dans le 16è arrondissement

« Le 16 février, c’est bien un lundi ? » Demande-je

Il jette un œil à un grand (type 30×50) calendrier situé sur sa gauche puis tapote sur l’ordinateur. Il me demande l’heure à laquelle je souhaite partir. Je réponds « le matin, qu’avez-vous comme proposition le matin ? »

——————

Mar. 12 janvier

A la bibliothèque, ça cause d’une nouvelle sommité locale (pas encore sommité puisque personne ne le sait vraiment ici). Je prends la ‘Chaussure sur le toit’ de Vincent Delecroix alors forcément le commentaire de la bibliothécaire, normal c’est son boulot, qui me conforte dans mon choix. Mais aussi le commentaire d’une fausse blonde, cheveux courts, qui tente une touche de jeune après l’heure, qui renchérit « ah oui vraiment très bien, vous allez voir ! ». Bon. Si tout le monde a aimé !

——————

Mar. 23 février

Ai chanté aussi mal que Renaud et Jean Louis Aubert réunis…

——————

Lun. 1er mars

Après la tempête, viens de m’apercevoir que le quartier ne recevait plus ni TF1, ni M6 : bigre !!!

——————

Jeu. 8 avril

ai bidouillé un mini panier de basket dans la courette.

——————

Mer. 5 mai

Ai cherché une rime en [ou] / 11 pieds pour chanson déprimante … après, il faut le préciser, avoir enlevé Girolle du refrain, parce que Girolle ça fait pas très rock’n roll !

——————

Jeu. 20 mai

Suis allé crapahuter sous le soleil à T. (librairies, disquaire).

——————

Sam. 22 mai

Ai mis (environ) 2 chansons de Renaud pour faire la vaisselle !

——————

Sam. 29 mai

A la scène ouverte, comme j’ai interrompu les jeunes rockeurs pour laisser la place à la lecture théâtrale imminente, comme je vais voir le prof de rock pour le remercier d’être venu, il me dit : « j’imagine que vous êtes plus théâtre »,  là je l’interromps « ce sont mes lunettes rondes qui vous font dire ça, eh bien non, je suis plus rock que théâtre, même je fais de la basse en ce moment »… voilà à quoi ça mène ce faux air d’intello-bobo… et lui de se confondre en excuses sur ses préjugés.

——————

Lun. 31 mai

Avons ré-enregistré, avec compagnon métronome, la chanson. Le chat a dormi toute la session entre la basse et la guitare. Probablement, même qu’on l’entend soupirer sur une piste de voix.

——————

Mar. 1er juin

ai bidouillé / mixé la chanson

——————

Jeu. 3 juin

en entend de belles de retour sous le coteau : Aux deux châteaux, on lui a demandé « Des arabes, vous en avez beaucoup ? » aurais poussé le vice en répondant – « Non mais russes sanguinaires et des africains coupeurs de tête, qu’est-ce qu’on en voit ! » affligeant, des fois, les bruits du monde !

——————

Sam. 5 juin

Suis allé à la bibli paré d’un t-Shirt ‘Italia compioni del Mondo’. La bibliothécaire : « Ah vous supportez l’Italie ? » -« Vous croyez que je prends des risques à circuler dans le bourg avec un T-shirt comme ça ? » « Non, de toute façon je ne suis pas le football, mais mon fils oui ! » De toute façon je n’ai n’a pas de t-shirt de soutien à l’équipe de France dans ma garde robe…

——————

Dim. 6 juin

Ai mis en ordre toutes ces notes sus-présentées en écoutant l’ « Exile on main st » des Rolling Stones.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s