Souvenirs (fragmentaires) de Pantin (Charles Auray)

C’était l’époque du dessus de l’école, une école primaire avec ses cris d’enfants qui rythment la journée : 8h / 10h / 11h30/ 13h/ 16h. C’était l’époque de la cloche manuelle, puis avec le progrès de la cloche automatique et stridente, c’était l’époque de l’insouciance, du foot par la fenêtre, du foot sur l’ordinateur. On doit être là un peu avant le tournant du millénaire.

Publicités

Une réflexion sur “Souvenirs (fragmentaires) de Pantin (Charles Auray)

  1. Pingback: Tweets that mention Souvenirs (fragmentaires) de Pantin (Charles Auray) « NoTeS&PaRSeS -- Topsy.com

Les commentaires sont fermés.