Dans l’enchevêtrement des directions

Il y a

ces accroches qui nous emmènent

vers

ailleurs,

vers

des lieux voisins,

vers

des villes voisines ;

ou bien

l’imagination voyageuse

<digression> mettre une image sur ces noms une image fausse bien entendu puisqu’on n’en connaît rien du lieu une image pré-jugée faite de ce que l’on sait de la région bien sûr Nohant ou Neuvy-St-Sépulcre se nourrissent d’un éventuel voyage ou d’une culture personnelle George Sand … Jérusalem … etc … mais Dun-le-Palestel hein on en imagine quoi ? </digression>

Il y a

au milieu

de la campagne,

au milieu

de nulle part

(nulle part pour moi du moins),

dans

le trou du cul du monde,

ces indicateurs de directions

qui nous y raccrochent,

justement,

au monde.

(Ce texte est paru, dans le cadre des vases communicants, chez RV Jeanney.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s